Mondoculture, le blog des découvertes

Mondoculture, le blog des découvertes

Le Top 10 des séries historiques

Début mars 2013, le réalisateur américain Steven Spielberg a annoncé sur la chaîne Canal + qu'il allait donner vie au vieux projet de son ami Stanley Kubrick, en lançant une mini-série historique sur la vie de Napoléon. Le réalisateur d'ET ne sera pas en terre inconnue, puisqu'il a déjà créé la mini-série Band of Brothers en 2001, et sa petite sœur The Pacific. Band of Brothers, qui suit le parcours de parachutistes américains sur le continent européen lors de la Seconde Guerre Mondiale, avait fait grand bruit lors de sa diffusion, et avait connu alors un grand succès, donnant ainsi des idées à d'autres producteurs.  L'âge d'or des séries historiques pouvait commencer. Ainsi, les années 2000 et 2010 ont vu l'émergence de nombreuses séries, telles que les Tudors, Rome, ou encore Mad Men.

Bien que celles-ci soient souvent romancées à des fins scénaristiques, les séries historiques s'appuient sur des faits historiques réels et s'efforcent de donner une image fidèle de l'époque qu'elles représentent.

Voici notre top 10 des séries historiques. Si votre série préférée n'y figure pas, n'hésitez pas à nous faire part de votre top 10 dans la partie commentaires!


 

10- Un village français

 

Carte d'identité:

4 saisons, 36 épisodes à ce jour

- Créateurs: Frédéric Krivine, Emmanuel Daucé, et Philippe Triboit

-Nationalité: Française

- Epoque: Seconde Guerre Mondiale

- Chaîne de diffusion: France 3, 2009 – aujourd'hui

Site officiel: France 3 Un village français

 

Il vous est peut-être arrivé de vous demander ce que vous auriez fait si vous aviez vécu la Seconde Guerre Mondiale. La série française "Un village français", diffusée sur France 3 nous plonge, comme son nom l'indique, dans un village français, et raconte la vie de ses habitants à l'heure de l'occupation allemande.

A travers Villeneuve, commune fictive de la préfecture du Jura, situé non loin de la ligne de démarcation et de la zone libre, on vit ce que tous les villages français ont vécu: occupation des lieux publics par les soldats allemands, pénurie, amourettes entre jeunes filles du village et soldats, collaboration et résistance, attentats et représailles...Le quotidien des Français en 1940 et leurs dilemmes, leurs choix, nous apparaît au grand jour.

 

La série a, jusqu'à aujourd'hui, fourni 4 saisons, s'étalant de 1940 à 1942, et doit en fournir 2 supplémentaires pour atteindre l'année 1944, et la libération de Villeneuve. Le tournage de la saison 5 est actuellement en cours. Elle devrait être diffusée sur nos écrans en fin d'année 2013.

 

 

 La bande annonce de la saison 4 de la série

 

L'anecdote: La série, élue meilleure série française en 2012 par le syndicat français de la critique du cinéma, s'exporte à l'étranger, en Finlande et au Canada plus exactement.



 

 

9- Deadwood 

 

Carte d'identité:

3 saisons, 36 épisodes

- Créateur: David Milch

- Nationalité: Américaine

-Epoque: Western – fin du 19ème siècle

-Chaîne de diffusion: HBO ; 2004-2006

Site officiel: HBO Deadwood

 

La production HBO est très bien représentée dans ce classement. Après le succès de "Band of Brothers", elle est partie à la conquête de l'Ouest avec "Deadwood", une série-western diffusée dès 2004, ayant pour cadre la ville de Deadwood, située dans le Dakota du Sud, dans la région des Black Hills (nord des États-Unis).

 

Cette ville de Deadwood est un symbole de la ruée vers l'or et de la folie des chercheurs d'or de la fin du 19ème siècle. En 1874, le colonel Georges Armstrong Custer déclara la découverte d'importants gisements d'or dans les Black Hills, provoquant ainsi une vague de nouveaux arrivants dans la région, et la fondation de Deadwood en 1876.

Saloons sans foi ni loi, prostitution, crasse, poussière, meurtres, duels,...Deadwood est un cocktail explosif qui n'élude rien de la vie dans le Grand Ouest américain, et où se côtoient des légendes tels que Will Bill Hickok, Calamity Jane, Seth Bullock ou encore Wyatt Earp.

 

 

Vidéo promotionnelle de la saison 2

 

 

L'anecdote: Au début de la série, une scène relate un événement s'étant réellement produit. On voit une prostituée dénommée Trixie tuer d'une balle dans la tête un homme qui la battait. A l'arrivée du médecin, ce dernier a constaté que l'homme n'était pas mort, alors même qu'il pouvait passer une tige à travers son crâne! Il mourut finalement une demi heure après l'intervention du médecin.

 

 

8- Borgia

 

Carte d'identité:

2 saisons, 12 épisodes (saison 1), saison 2 en cours

- Créateur: Tom Fontana

- Nationalité: Française, Allemande

- Epoque: Fin du 15ème-début du 16ème siècle

-Chaîne de diffusion: Canal +, ZDF ; 2011

-Site officiel: Canal + Borgia

 

Le 9 août 1492, le pape Innocent VIII vient de mourir, il faut lui trouver un successeur. Plusieurs candidats se manifestent, parmi eux, Rodrigo Borgia, un cardinal espagnol prêt à tout pour décrocher la tiare papale.

La série Canal + montre les dessous de l'accession de Rodrigo Borgia, futur pape Alexandre VI, au Saint-Siège, éliminant la concurrence des Della Rovere, Orsini ou des Colonna par tout moyen: violence, meurtre,corruption. Tous les péchés sont bons! Alors que la fin du XVème siècle voit l'éclosion de la Renaissance, de génies tels que Leonard de Vinci ou Michel Ange, et que l'on sort de l'obscurantisme du Moyen-Age, la famille Borgia tente s'assouvir sa soif de pouvoir en mettant la main sur le Vatican.

Afin de nous conter le parcours de ce pape pas comme les autres au sein de l'Église catholique, la chaîne cryptée a fait appel à un homme d'expérience en la personne de Tom Fontana, créateur et scénariste principal de la série "Oz".

"Borgia" s'intéresse également aux autres membres de la famille sulfureuse, à l'intérieur de laquelle la luxure, l'avidité et la violence règnent. Tom Fontana a ciblé principalement deux des enfants Borgia, la fille Lucrèce, adolescente idéaliste, innocente et romantique, tiraillée entre ses propres désirs et les intérêts familiaux; et le fils cadet Cesare (qui inspira Machiavel dans son œuvre le Prince), hautain, avide de pouvoir, et qui nourrit une rivalité avec son frère aîné Juan.

 

 

Trailer théâtrale de la série

 

L'anecdote: La série française a été entièrement tournée en anglais, afin d'être exportable et exportée sur la scène internationale. A l'instar de la famille Borgia face aux autres familles romaines, la série doit faire face à la concurrence de la production canado-hongro-irlandaise "The Borgias", dans laquelle Jeremy Irons joue le rôle de Rodrigo Borgia.

 

 

7- Romanzo Criminale

 

Carte d'identité:

 2 saisons, 22 épisodes

- Créateur: Giancarlo De Cataldo

- Nationalité: Italienne

- Epoque: Années 70

-Chaîne de diffusion: Sky Italia

-Site officiel: Romanzo Criminale

 

« Une grande partie de notre histoire est aussi une histoire criminelle. Une histoire de rapports obscurs entre le pouvoir et le milieu. » Le romancier italien Giancarlo De Cataldo résume ainsi l'univers de son oeuvre Romanzo Criminale, ayant fait l'objet de la série éponyme.

La série relate l'histoire de la bande de la Magliana, une bande de criminels romains dans l'Italie des années de plomb, rongée par la violence de l'activisme politique d'extrême-gauche et d'extrême droite. En Italie, les années 70 et 80 furent en effet marquées par le terrorisme des Brigades Rouges (enlèvement et assassinat du chef du gouvernement italien Aldo Moro), et des milieux d'extrême-droite néo-fascistes (attentat de Bologne du 2 août 1980, ayant fait 85 morts).

C'est dans ce contexte que la série nous conte les pires années de l'Histoire de l'Italie au travers des petites histoires de trois amis d'enfance, le Libanais (Il Libanese), le Froid (Il Freddo) et Dandy. Issus du quartier de la Magliana à Rome, vivant de petits larcins avec leur bande, ils décident de devenir les rois de Rome en mettant la main sur le jeu, la prostitution, ou encore la drogue. Mais Rome ne s'est pas faite en un jour, et la bande fait face aux mafieux en place tel que Le Terrible, au commissaire Scialoja, ou encore aux tentations des membres de la bande d'aller voir ailleurs...

Peu à peu, la bande se trouve engluée dans le contexte politique de la guerre froide, et doit faire face à l'instrumentalisation du pouvoir italien.

 

La série livre une fresque romanesque, avec des personnages charismatiques, parfois effrayants (on ne souhaiterait pas croiser le Libanais seul dans une ruelle sombre de Rome). Les décors, les vêtements et l'ambiance des années 70-80 sont parfaitement retranscrits, comme le montre l'extrait ci-dessous.

 

Le Libanais et ses deux acolytes restituent un colis à une bande rivale

 

Bien que méconnues, les deux saisons explosives de "Romanzo Criminale" n'ont rien à envier aux productions HBO et sont la preuve que les Européens peuvent faire aussi bien qu'Outre-Atlantique.



 

6- The Pacific

 

Carte d'identité:

 1 saison, 10 épisodes

-Créateurs: Tom Hanks, Steven Spielberg

- Nationalités: Américaine, Australienne

- Epoque: Seconde Guerre Mondiale

-Chaînes de diffusion: HBO ; 2010

Site officiel: HBO The Pacific

 

Neuf ans après "Band of Brothers", le duo de choc Spielberg-Hanks récidive et nous livre un voyage au bout de l'enfer avec "The Pacific". Alors que "Band of Brothers" suivait les parachutistes de la Easy Company sur le théâtre européen, "The Pacific" nous fait vivre l'engagement du Corps des Marines dans le Pacifique, contre l'ennemi japonais.

 

A l'instar de sa grande sœur, la série ne compte que 10 épisodes, et retrace les péripéties de 3 soldats américains, Robert Leckie, Eugene « Sledgehammer » Sledge et John « Gunny» Basilone, dans leurs affectations respectives.

Ainsi, on suit le soldat Leckie dans la bataille de Guadalcanal en 1942, on voit John Basilone participer  à la conquête de l'île d'Iwo Jima, tandis que Sledge bataille, en 1945, dans l'archipel d'Okinawa, dernier bastion avant d'atteindre la mère patrie japonaise.

 

La série s'attarde sur plusieurs épisodes (5, 6 et 7ème) sur la meurtrière et sanglante bataille de Peleliu, petite île de 13 km², qui eut lieu de septembre à novembre 1945.  Alors que le général de la 1ère division de Marines avait pronostiqué une prise de l'île en quatre jours, les Américains ont dû batailler pendant deux mois face à l'infatigable résistance japonaise, causant la mort de plus de 2000 Marines.

 

Bande Annonce "sous marine" présentant "The Pacific"

 

L'anecdote: Afin de confectionner les uniformes, il a fallu 20 000 m² de tissus (soit l'équivalent de 100 courts de tennis) spécialement fabriqués en Inde sur de vieilles machines à tisser dans le but de reproduire l'aspect des uniformes des années 1940.

 

 

5- The Tudors

 

Carte d'identité:

4 saisons, 38 épisodes

-Créateur Michael Hirst

-Nationalité: Canadienne, Irlandaise

-Epoque: Première moitié du 16ème siècle

-Chaîne de diffusion: CBS, 2007-2010

-Site officiel: Showtime The Tudors



L'Angleterre a vu défiler un bon nombre de rois sur son trône. Si il fallait en garder un, ce serait certainement celui qui aura marqué une réelle rupture avec ses prédécesseurs: Henri VIII d'Angleterre, deuxième monarque de la Maison Tudor.

Rien d'étonnant à ce qu'une coproduction canado-irlandaise se soit intéressée à l'histoire de ce roi qui, en 37 ans de règne (avril 1509 - janvier 1547), a contracté six mariages, a condamné à mort deux de ses épouses, et a instauré l'Église anglicane, dans le seul but de pouvoir divorcer!

 

Répartie sur 4 saisons, la série retrace ce règne mouvementé, de l'amour contrarié d'Henri VIII envers Catherine d'Aragon, jusqu'à sa mort en janvier 1547.

La série n'exclut rien sur l'environnement de la couronne à l'époque d'Henri VIII: complots, décapitations, guerres, bûchers, épidémies, rôle de l'Église... Elle essuie comme principale critique son côté soap opéra, certains regrettant qu'elle s'attarde sur les histoires sentimentales de celui qui fut contemporain de François 1er et Charles Quint, au détriment des évènements historiques.

 

La série a également pris certaines libertés avec les faits historiques, faisant apparaître certains anachronismes.

Par exemple, le fils illégitime du roi est mort à 17 ans de la suette, et non à 3 ans, comme démontré dans la série. Le cardinal Thomas Wosley ne s'est pas suicidé, mais serait mort lors de son transfert à Londres. Enfin Charles Quint apparaît avec un fort accent espagnol alors que sa langue maternelle était le français (il n'a découvert l'Espagne qu'en 1517, à l'âge de 17 ans). 

Le physique du roi, interprété par l'acteur irlandais Jonathan Rhys Meyers, est  également trompeur, puisqu'il est représenté comme svelte et athlétique, alors qu'il était proche de l'obésité. En outre, son côté juvénile nous fait oublier qu'il avait 42 ans lorsqu'il a épousé Anne Boleyn!

 

 

 


La bande annonce de la saison 2 expose la relation d'Henri VIII avec Anne Boleyn

 

 

 

4- Mad Men

 

Carte d'identité:

5 saisons, 65 épisodes

-Créateur: Matthew Weiner

- Nationalité: Américaine

- Epoque: Années 1960

- Chaîne de diffusion: AMC; 2007-aujourd'hui

 -Site officiel: AMC Mad Men

La série "Mad Men" dépeint les changements sociaux et moraux qui ont eu lieu aux États-Unis dans les sixties, au travers de la vie quotidienne d'une agence de publicité.

On y suit le parcours professionnel de Don Draper, un séducteur invétéré d'une quarantaine d'années, au sein de la prestigieuse agence (fictive) Sterling Cooper Advertising.

La série traverse tous les thèmes qui ont marqués l'Amérique des années 60, tels que l'alcool, le tabagisme, l'adultère (à travers les nombreuses aventures extra-conjugales de Don Draper notamment), le racisme, l'homophobie, ou encore l'absence de considération pour les questions environnementales.

"Mad Men" a été très bien reçu par la critique, par son réalisme, du look des personnages aux décors, en passant par les relations professionnelles dans les années soixante, en particulier le machisme très prononcé des personnages masculins. Preuve de sa grande qualité et de son succès, la série a remporté quatre années consécutives l'Emmy Award de la meilleure série dramatique, de 2008 à 2011. De plus, son générique montrant la chute de la silhouette de Don Draper depuis le toit d'un building new-yorkais est déjà culte!

 

 

 

Costumes, whisky, cigares, bureaux: léger aperçu de l'univers Sixties de "Mad Men"

 

 

 

3- Boardwalk Empire

 

Carte d'identité:

3 saisons, 36 épisodes à ce jour

- Créateur: Terence Winter

- Nationalité: Américaine

- Epoque: Années 1920

- Chaîne de diffusion: HBO

-Site officiel: HBO Boardwalk Empire

 

Immersion totale dans les États-Unis des années 20 avec "Boardwalk Empire". La série est produite par Martin Scorsese, réalisateur de "Taxi Drive", "les Affranchis", ou encore "Shutter Island". A travers "Boardwalk Empire", dont le tournage est toujours en cours, le maître américain et le scénariste Terence Winter ("Les Sopranos"), dressent un tableau d'Atlantic City, station balnéaire de la côte Est des États-Unis, dans l'Amérique de la Prohibition, de 1919 à 1933 (voir notre article sur La Prohibition et Al Capone). Le premier épisode de la saison 1 montre d'ailleurs la célébration de l'entrée en vigueur de la Prohibition dans la ville, elle apparaît au début du trailer ci-dessous.

 

 

La bande annonce de la première saison annonce la couleur!

 

La ville d'Atlantic City a été fondée par un médecin espérant développer une station balnéaire pour personnes fortunées en provenance de Chicago ou Philadelphie. Elle est devenue une sorte de Las Vegas de la côte Est.

La ville héberge de nombreux casinos et porte le surnom de « America's Favorite Playground ». Dans "Boardwalk Empire", elle est le terrain de jeu d'Enoch Tucky Thompson (interprété par Steve Buscemi) trésorier du parti républicain au pouvoir, portant la double casquette de représentant politique et mafieux notoire. La série est inspirée du livre 'Boardwalk Empire: Naissance, gloire et décadence d'Atlantic City", dont la citation suivante résume en quelques mots l'atmosphère de la série: « Si les gens qui débarquaient en ville avaient voulu des sermons de la Bible, on les leur aurait donnés. Mais personne n'a jamais demandé des sermons. Ils voulaient de l'alcool, des filles et du jeu, alors c'est ce qu'on leur a donné. »

 

La série fait revivre certains des plus grands gangsters de l'époque: Arnold Rothstein, Lucky Luciano (New-York), ou encore Johnny Torrio, Big Jim Colosimo, et Al Capone (Chicago).

 

L'anecdote: Le premier épisode de la série a été réalisé par Martin Scorsese en personne, et a coûté la bagatelle de 18 millions de dollar, ce qui en fait l'épisode le plus cher de l'histoire de la télévision! A titre de comparaison, un pilote d'une série « classique » coûte environ 4 millions de dollars.

 

 

2- Rome

 

Carte d'identité:

 2 saisons, 22 épisodes

- Créateurs: John Milius, William MacDonald, Bruno Heller

-Nationalité: Américaine, Britannique, Italienne

-Epoque: 1er siècle avant J-C

-Chaînes de diffusion: HBO, BBC, Rai ; 2005- 2007

- Site officiel: HBO Rome

 

 

« Alea jacta est », "Le sort en est jeté", telles étaient les paroles de Jules César avant de franchir le Rubicon, en rentrant de sa campagne guerrière en Gaule, en - 49 avant J.-C.

La sort de la série HBO, ROME, fut lui très positif, à en juger par le succès de la série et la critique positive.

D'abord prévue pour durer 5 saisons, la production HBO a revu ses objectifs à la baisse à cause du coût exorbitant, et a produit sa série-péplum en 2 saisons. "Rome" nous emmène de la campagne gauloise victorieuse de Jules César en Gaule à l'avènement de son petit-neveu,et fils adoptif, Octave au rang de premier empereur romain de l'Histoire, en -27 avant J-C, sous le nom d'Auguste. Elle nous fait  ainsi revivre les plus grands moments de l'Histoire de l'Empire romain, mais aussi les complots et les stratégies politiciennes qui se trament dans les travées du Sénat et les villas des grandes familles romaines.

"Rome" n'oublie pas les grands personnages de l'époque qui ont marqué l'Histoire, tels Pompée, Caton, Cicéron, Marc-Antoine, Brutus, Cléopâtre, mais suit également le parcours d'anonymes.

 

En effet, la série nous fait visiter les bas-fonds de Rome, au travers de deux personnages, le légionnaire Titus Pullo et le centurion Lucius Vorenius au sein de la 13ème Légion. Les deux acolytes sont les témoins des grands évènements de l'époque, et même parfois deviennent des acteurs malheureux de ces évènements.

Mais le personnage principal de la série est bien sûr la ville de Rome, capitale de l'Empire et du monde d'alors. La métropole est puante et crasseuse, la foule métissée pullule dans ses rues étroites, où règne la violence. Afin de montrer la ville au plus près de la réalité, HBO a mis les petits plats dans les grands, en tournant les scènes dans les prestigieux studios romains de Cinécitta, où ont été reconstitués les somptueux décors comme les forums, villas patriciennes et les ruelles des bas quartiers de la ville.

 

 

La bande annonce de la première saison

 

Quelques anachronismes apparaissent cependant à l'écran, comme des bougies, du haschich, de la vaisselle bleue, ou encore du papier, ce dernier étant rare et extrêmement cher, le parchemin étant privilégié à l'époque.

La série romance également la relation entre Atia et Servilia, qui se haïssent dans la série, alors qu'aucun texte n'atteste de leur rivalité. Brutus, assassin de son père, bénéficie également d'une mort arrangée dans la série, celui-ci meurt sur le champ de bataille seul contre tous lors de la bataille de Philippes, alors qu'en réalité il s'est suicidé à l'écart des combats.

Enfin notons que les personnages de Titus Pullo et Lucius Vorenus ont bel et bien existés, ceux-ci apparaissent en effet dans les "Commentaires de la Guerre des Gaules" de César, mais seulement sur quelques lignes. Aucun autre texte ne fait mention de ces deux soldats romains.

 

L'anecdote: La saison 2 de la série a représenté un coût pharaonique de 125 millions d'euros à la production. Ce coût s'explique par les nombreux décors reconstitués, ainsi que les scènes de bataille (bataille de Philippes opposant les armées de Marc Antoine et Octave aux Républicains Brutus et Cassius), ou encore les 4000 costumes confectionnés pour les besoins de la série.

 

 

 1- Band of Brothers

 

Carte d'identité:

1 saison, 10 épisodes

-Créateurs: Tom Hanks, Steven Spielberg

-Nationalité: Américaine, Anglaise

-Epoque: Seconde Guerre Mondiale

-Chaîne de diffusion: HBO - 2001

Site officiel: HBO Band Of Brothers

 

Lors de la création de la 101ème division aéroportée le 16 août 1942, le brigadier général William C. Lee a prononcé cette phrase « la 101ème n'a pas d' histoire, mais elle a rendez-vous avec le destin »

Avec "Band Of Brothers", la division a désormais une série pour nous raconter non seulement son histoire, mais également son fabuleux destin.

La série a été réalisée par le duo Tom Hanks-Steven Spielberg, qui avait déjà collaboré pour le film "Il faut sauver le soldat Ryan", et relate des faits réels vécus par des soldats américains de la 101ème division aéroportée. En l'espace de 10 épisodes, le duo Hanks-Spielberg a donné vie à l'œuvre de l'historien américain Stephen E. Ambrose, qui dans son livre « Frères d'armes », a conté les exploits sur le continent européen de la 101ème division aéroportée, et plus particulièrement de la Easy Company, au cours du second conflit mondial.

 

A travers chaque épisode de la série, on suit les soldats de cette Easy Company de leur centre d'entraînement américain en Géorgie, jusqu'au "nid d'aigle" d'Hitler en 1945 dans les Alpes bavaroises, en passant par le débarquement sur les côtes normandes, ou encore la bataille de Bastogne dans les Ardennes belges. L'originalité de la série tient du fait qu'au début et à la conclusion de chaque épisode, des vétérans de la 101ème commentent brièvement ce qu'ils ont vécu.

 

Le contexte historique, nous le connaissons tous (n'hésitez pas à lire notre article sur la Seconde Guerre Mondiale en chiffres). La série nous immerge dans le conflit dès les premières minutes du premier épisode, et on vit chaque scène comme si on faisait partie de la division (voir extrait ci-dessous). Cependant, comme toutes les séries historiques mentionnées ci-dessus, elle comporte son lot d'erreurs et de romance. Ainsi, lors du dernier épisode, on voit les Américains arriver en premier au « nid d'aigle » d'Hitler, or c'est un détachement de la 2ème Division Blindée du général Leclerc qui a investi le Berghof, la résidence du dictateur (appelée à tort « nid d'aigle »), quelques heures avant les Américains, le 4 mai 1945.

En outre, le lieutenant Norman Dike meurt lors le septième épisode, au cours de l'attaque du village de Foy, alors qu'il a été en réalité muté pour être l'aide de camp du général Taylor.

 

 

 


La bataille de Carentan n'a rien à envier aux scènes des plus grands films de guerre

 

 

L'anecdote: La série coûta 125 millions de dollars à ses producteurs, ce qui en fit la série la plus chère de l'histoire jusqu'à la sortie de "Pacific" en 2010 (avec plus de 200 millions de dollars) par les mêmes producteurs (Spielberg-Hanks)

 

 

Si l'article vous a plu, n'hésitez pas à rejoindre la page Facebook Mondoculture!



13/04/2013
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres