Mondoculture, le blog des découvertes

Mondoculture, le blog des découvertes

Introduction-Gengis Khan

Depuis des millénaires, les différents groupes d’hommes peuplant la Terre ont été séparés par des frontières. Des centaines de territoires (royaumes, empires ou, plus tard, pays) se sont faits et défaits, parfois de manière pacifique, le plus souvent par les armes et les conquêtes.

À l’heure de désigner le plus grand conquérant de l’Histoire, nombreux sont ceux qui citeraient naturellement Alexandre le Grand, César, Cortès, Napoléon ou même Hitler. Toutefois un homme moins connu semble pourtant l’emporter : Temudjin, modeste nomade, devenu Gengis Khan après avoir fédéré les tribus mongoles, au début du XIIIe siècle.

 

Représentation de Gengis Khan sur l'affiche du film éponyme,

Aucune représentation officielle du conquérant ne nous est parvenue.

 

 

Pourquoi Gengis Khan ? Parce qu’il a créé, étendu et stabilisé l’Empire mongol, qui deviendra sous ses successeurs le plus vaste Empire de tous les temps. Gengis Khan a créé l’Empire mongol, puis l’a étendu et stabilisé, à tel point que ses successeurs en ont fait le plus vaste empire de tous les temps. À son apogée, en 1254, l’Empire légué par Gengis Khan atteignait la superficie record de 33 millions de km2, soit près d’un quart des terres émergées du globe – à une époque où la grande majorité de ses contemporains ignorent encore l’existence du continent américain ! L’Empire mongol s’étendait alors de l’Autriche actuelle jusqu’à l’océan Pacifique, soit une superficie cinq fois plus grande que l’Empire d’Alexandre le Grand, six fois plus grande que l’Empire romain ou encore seize fois plus grande que celui de Napoléon ! Seul l’Empire britannique du début du XXe siècle peut rivaliser en termes de superficie, avec ses 30 millions de km2, mais ils disposaient alors des ressources humaines, technologiques et économiques infiniment plus importantes que celles de Gengis Khan et ses hommes.

 

 

 L'empire mongol à son apogée

 

La grandeur de l’Empire mongol, est d’autant plus incroyable qu’elle a été forgée par des nomades peu habitués à administrer des territoires, perçus comme sous-développés par leurs voisins chinois et, surtout, très peu nombreux ; ainsi on estime que les mongols bleus, le groupe de Gengis Khan, n’étaient que 500 000 au début du XIIIesiècle, ce qui représente un vivier d’à peine 200 000 combattants.

Alors comment un peuple avec si peu d’atouts, et habitué, depuis des siècles, à s’entredéchirer dans les steppes mongoles, a-t-il pu atteindre une telle puissance ? La principale explication à ce miracle tient en un nom : Gengis Khan, personnage méconnu, presque mystique, tant les sources évoquant sa vie sont rares, qui est parvenu à fédérer les tribus mongoles et les mener à l’expansion. Voilà pourquoi il fut élu homme du millénaire par le Washington Post, le 31 décembre 1995.

Nous allons essayer de comprendre comment Temudjin, enfant de 10 ans errant dans les steppes mongoles, abandonné par sa tribu, a réussi à devenir le plus grand conquérant de l’Histoire, et comment, grâce à lui, des bergers nomades ont pu vaincre des civilisations bien plus avancées.

 

                                                                                                                               

                                                                                                                                        la suite

 

 



10/09/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres