Mondoculture, le blog des découvertes

Mondoculture, le blog des découvertes

3 - Les Services secrets britanniques ont voulu féminiser Hitler

De nombreuses tentatives d'assassinat visant le Führer ont été orchestrées entre 1933 et 1945. On en dénombrera ainsi une quarantaine, plus ou moins abouties. Parmi celles-ci, la plus célèbre est certainement celle planifiée par Claus Von Stauffenberg, colonel de la Werhmarcht, le 20 juillet 1944.

Plus connu sous le nom d'Opération Walkyrie, le complot vise dans un premier temps à éliminer Hitler lors d'une réunion à la Wolfsschanze, (« la Tanière du loup », le quartier général d'Hitler pendant la guerre), puis de lancer un coup d’État afin de renverser le régime en place.

Lors de la réunion, Von Stauffenberg est situé à la droite d’Hitler, il parvient à poser une mallette contenant des explosifs sous la table, et prétextant un appel téléphonique, quitte la salle de conférence. Peu de temps après, la bombe explose et Stauffenberg voit des corps expulsés du chalet par la force de l'explosion, il est alors persuadé que personne n'a survécu à l'attentat.

 

Or, Hitler est bien vivant ! Après son départ, le colonel Brandt, présent lors de la réunion, est gêné par la mallette et la pousse sous le support massif de la table…qui protège le dictateur lors de l’explosion. Alors que l'attentat fait 4 morts et 9 blessés graves, ce dernier ne sera que légèrement blessé…recevant même Mussolini peu de temps après !

 

Alors que les bombes semblent ne pas atteindre le Führer, les services secrets britanniques élaborent un tout autre plan afin de lui nuire. Ne manquant pas d'imagination, et vu qu'ils ne parviennent pas à le tuer, ils envisagent de le féminiser, espérant qu'Hitler deviendrait ainsi moins agressif et dangereux. Pour cela il fut proposé d'ajouter des hormones féminines, des œstrogènes, à ses plats !

Le projet des Britanniques tenait la route : plusieurs agents alliés étaient bien placés dans l'entourage du Führer et auraient pu se charger de la mission. De plus le projet avait l'avantage de pouvoir contourner la vigilance des goûteurs d'Hitler: l’œstrogène n’ayant pas de goût particulier.

Cette proposition, à l'état de projet, s'accompagnait d'autres idées étonnantes des services secrets britanniques comme celle qui consistait à larguer d'importantes quantités de colle sur les troupes allemandes, pour littéralement les clouer sur place, ou encore celle visant à exporter vers l'Allemagne des boites de conserve contenant des bombes dissimulées.

 

Le projet de féminisation d'Hitler ne vit finalement jamais le jour, sans doute parce que les Alliés reprirent rapidement l'avantage sur le plan militaire. Mais ce projet sur le long terme, aurait pu porter ses fruits, même si Eva Braun, la compagne d'Hitler, s'en serait probablement rendue compte !

 

                                                                                Hitler autrement...

 

Article précédent: Le rôle de certains industriels pendant la Seconde Guerre Mondiale

 

Article suivant: L’impact décisif des Code Talkers améridiens



16/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres