Mondoculture, le blog des découvertes

Mondoculture, le blog des découvertes

1 – La capitulation allemande n'a pas eu lieu le 8 mai 1945

Contrairement à ce que nous disent les manuels d'Histoire et nos calendriers, la capitulation allemande n'a pas été signée le 8 mai 1945 à Berlin...mais la veille, le 7 mai 1945 à Reims.

 

Assaillie de toute part, l'Allemagne nazie est sous les bombes et voit sa capitale Berlin investie le 30 avril 1945 par l'armée russe. Hitler s'y donne la mort le jour même, le pays n'a pas d'autre choix que de capituler, afin de mettre un terme au conflit.

 

L'acte de reddition de l'armée allemande a donc été signé le 7 mai dans le QG de l'Etat Major suprême des Forces Alliées situé...à Reims ! Le commandant en chef Eisenhower y avait installé son siège car il désirait être au plus près du front, et parce que la ville possédait de bons moyens de communication, routiers et ferroviaires.

La reddition sans condition de l'Allemagne nazie y est donc signée en présence du général Jodl, chef d'Etat Major des forces armées allemandes, le général américain Bedell-Smith pour les Alliés, le Français Sevez (Eisenhower avait demandé, par courtoisie, qu'un Français signe le document au titre de témoin), et le général soviétique Sousloparov. Sans moyen de contacter le Kremlin et ignorant l'étendue de ses pouvoirs, ce dernier prit cependant le risque de signer le document, tout en faisant préciser que l'acte serait susceptible d'être remplacé ultérieurement.

 

facade01.jpgFaçade du musée de la Reddition, à Reims

 

Alors pourquoi célèbre-t-on la reddition allemande le 8 mai ? Tout simplement parce que lorsque Staline apprit la nouvelle, il entra dans une colère noire, et exigea que l'acte soit signé à l'Est et par un représentant du Haut-Commandement de l'URSS. Entre autres pour des raisons de propagande et de prestige, Berlin étant aux mains de l'armée rouge, elle représentait l'endroit idéal pour rendre hommage au Petit père des peuples.

Avec plus d'une vingtaine de millions de morts, l'URSS avait payé un lourd tribut dans la libération du continent. Pour cette raison, Churchill et Truman, contre l'avis d'Eisenhower, autorisèrent une seconde signature à Berlin le lendemain.

Cette dernière, quasiment identique dans le contenu à la première, eut lieu dans la capitale du Reich, en présence du maréchal Joukov, représentant de Staline, du général allemand Keitel, du Français De Lattre de Tassigny et des généraux américains Tedder et Spaatz.

L'acte de capitulation entra en vigueur le 8 mai 1945, à 23h01...soit le 9 mai à 01h01 à Moscou ! C'est pourquoi, on célèbre la Fête de la victoire de la Grande Guerre Patriotique le 9 mai en Russie.

 

Ironie de l'histoire, alors que l'acte a été signé initialement le 7 mai, il est célébré les 8 et 9 mai !

 

L'annonce de la capitulation dans le journal L'union du 8 mai 1945

 

 

 

Article suivant: le rôle de certains industriels pendant la SGM

 



02/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres